Réduction pour hypertrophie & ptose

Après 1 an

Après 1 an

La ptose de la poitrine peut exister seule ou associée à une hypertrophie. Son traitement est toujours chirurgical et impose des cicatrices au niveau du sein ; parfois une cicatrice autour de l’aréole peut suffire, mais le plus souvent il faut y associer une incision verticale et une autre horizontale plus ou moins longue suivant l’importance de la ptose. L’hospitalisation est courte (1 à 2 nuits). L’intervention est indolore. L’évolution de la cicatrice se fait par contre sur une période d’un an avec une phase hypertrophique qui peut durer quelques mois au cours de l’acte opératoire. L’intervention n’empêche pas l’allaitement sauf cas exceptionnel. Le résultat est stable dans le temps.

 

 

Exemples d’intervention

Après 1 an

Après 1 an

Ptose et réduction. Résultat à 10 ans

Ptose et réduction. Résultat à 10 ans